Si vous êtes là, c’est sûrement que vous êtes tracassé(e) par la longueur de vos articles. Que dis-je, vous êtes hanté(e) par ce sujet ! Vous imaginez déjà les critiques des internautes déçus par votre dernier article, pas assez détaillé ou au contraire assommant.  Voyons, ne vous mettez pas la rate au court bouillon. Voici de quoi vous éclairer.

 

Choisissez la longueur adaptée à l’article que vous proposez

Brèves d’actualité, retour d’expérience, article d’information, interview… Les types d’articles que l’on peut proposer sur un blog sont tellement nombreux ! Avec une telle diversité, impossible d’établir un nombre de mots universel. Adaptez le nombre de mots de vos articles à leur format : une brève d’actualité sera par définition plus coutre qu’un article historique. Déterminez donc le format de votre article afin d’obtenir une première indication sur la longueur qui lui convient.

Intéressez-vous à vos lecteurs

Je ne vous demande pas d’aller boire un café avec chacun d’entre eux, mais simplement de connaitre le profil type de vos lecteurs. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils qui vous indiqueront directement les caractéristiques de vos lecteurs, ou simplement les déduire du thème de votre blog. Un exemple s’impose : disons que votre blog traite de la photographie. La majorité de vos lecteurs sont sûrement des photographes, amateurs ou professionnels. Quel rapport avec la longueur de vos articles ? J’y viens : déterminer le profil de vos lecteurs vous permet d’estimer le temps qu’ils accordent à vos articles. Alors que les entrepreneurs passeront rapidement dessus entre midi et deux, les passionnés les liront jusqu’au bout quelle que soit leur taille.

Ne négligez pas les articles courts

Les articles courts présentent de nombreux avantages. Contrairement à une idée reçue, écrire peu ne signifie pas écrire de manière superficielle. Attaquez-vous à des sujets plus précis : non seulement vous pourrez les traiter en profondeur, mais vous pourrez également en traiter un plus grand nombre. Les articles courts peuvent représenter un gain de temps considérable pour vous, si votre blog n’est pas votre activité principale, mais également pour vos lecteurs qui ont parfois peu de temps pour les lire. Vous assurez ainsi la lecture intégrale de vos articles. Petit bémol cependant : les articles courts ont tendance à être moins bien référencés par Google.

Suivez la tendance des articles longs

Aujourd’hui, la tendance est aux articles longs, entre 1000 et 2500 mots. Si cela peut sembler exagéré, les articles longs sont pleins d’atouts. Quel que soit le sujet, ils vous permettent de le creuser à fond, mais également de montrer que vous le maîtriser. Vos lecteurs auront donc tendance à se fier à vous. Sans parler de Google qui vous récompensera par un meilleur référencement. Attention cependant à ne pas endormir vos lecteurs.

Ce qu’il faut retenir

La longueur de vos articles dépend donc de plusieurs facteurs tels que le format de vos articles, le profil de vos lecteurs, mais également vos objectifs. Vous devez donc prendre tous ces éléments en compte, afin d’obtenir un nombre de mots qui satisfasse vos lecteurs tout en améliorant votre référencement. Si en moyennes, les articles populaires font entre 500 et 1000 mots, il n’y a pas de règle absolue. N’oubliez pas que la qualité prime sur la quantité.

e-max.it: your social media marketing partner