6 astuces pour bien rédiger sur le web

main-en-train-d-écrire-avec-un-stylo

Maintenant que vous savez pourquoi il est important de créer son site internet et comment préparer correctement le cahier des charges à destination de votre agence, nous allons voir ensemble comment rédiger de façon adaptée au monde du web.

 

Entre une impression papier et un écran, nous ne lisons pas de la même façon. Sur écran, nos yeux se fatiguent plus vite, et nous cherchons l’information d’une façon plus empressée. Nous lisons « en diagonale », à la recherche de l’expression clé qui nous apporte l'information importante. 

Écrire pour le web est tout un art et il n’est pas aussi évident qu’on pourrait le croire de prime abord. Heureusement, il existe quelques astuces pour attirer les lecteurs ! 

Nous allons voir, étape par étape, comment faire.

 

1/ Préparer votre sujet

Avant d’écrire, il faut savoir de quoi on veut parler, c’est une évidence, mais il faut également déterminer si votre sujet sera pertinent pour vos lecteurs, et quel sera l’objectif du texte que vous souhaitez écrire.

Aujourd’hui, un contenu de qualité doit informer. Mais, derrière cet article informatif, vous pouvez avoir un ou plusieurs objectifs : fidéliser vos lecteurs, engranger des suivis sur les réseaux sociaux... Il faut donc déterminer quel type de contenu vous permet d'atteindre vos objectifs.

 

2/ Choisir les mots clés.

Puisque vous allez publier sur le web, votre article ou votre page va nécessairement être référencé grâce au passage régulier des bots Google sur les pages de votre site. Votre objectif : proposer un contenu référencé au mieux. 

Selon la concurrence à laquelle s’expose votre sujet, cela sera plus ou moins facile. C’est pourquoi vous devez penser en amont de ce travail d’écriture aux mots et expressions clés qui devront revenir dans votre article afin que Google comprenne bien de quoi parle votre texte, et son degré de pertinence. Réécrire de trop nombreuses fois les mêmes expressions, autant que possible n’est plus une méthode gagnante aujourd’hui. Si Google mesure toujours les occurrences des mots, il se base aussi sur les synonymes et la façon dont tous ces mots-clés sont implémentés dans votre texte. Il faut que la rédaction soit naturelle et destinée à être lue par des humains, pas seulement par des bots. C’est là que la tâche devient un peu plus ardue, si l’on n’a pas connaissance du fonctionnement des moteurs de recherche modernes.

Pour vous aider à y voir plus clair, vous devez savoir deux choses importantes :

Les mots clés les plus importants figurent dans les titres de votre article ou de votre page.

Puis dans le premier paragraphe de votre texte. Plus vos mots clés apparaissent tôt, plus ils sont jugés comme importants par Google.

Il faut donc un titre à votre article qui exprime clairement le sujet, avec les bons mots. 

Astuce : Pour vous aider dans le choix de vos mots-clés, utilisez Google Trends.

Les mots-clés doivent être glissés naturellement dans votre contenu.

De fait, cela ne signifie pas que vous devez concentrer vos mots clés dans vos titres et dans l’introduction sans penser au reste de votre article, bien au contraire. Il est plus sage de les disséminer tout au long de votre article, en veillant à ne pas perdre de vue la pertinence de leur emploi. En effet, un article rédigé dans le seul but de placer des mots-clés sera moins qualitatif qu’un texte rédigé de façon naturelle, centré sur l’objectif premier : renseigner et fidéliser vos clients.

Il est très important de penser d’abord à vos lecteurs plutôt qu’à Google.

3/ Choisir le bon titre

Choisir le bon titre est une étape délicate, car vous devez à la fois mettre l’expression clé la plus importante de votre thème et donner en même temps envie à l’internaute de lire votre texte. Le titre doit attirer, éveiller la curiosité.

Aujourd’hui, une étude a démontré que les titres contenant les termes de « top […] » ou de « X astuces […] » rencontrent plus de succès que des titres classiques. C’est le principe même de la plupart des articles à clic, destinés à faire le buzz et générer un maximum de trafic.

4/ Mettre en page et illustrer votre article

Une bonne mise en page est très importante pour ne pas dégoûter de la lecture vos internautes, en particulier lorsqu’il s’agit de longs articles. Les visuels ont l’avantage de couper un peu le texte et d’apporter un côté ludique lorsqu’ils illustrent correctement le sujet.

Il est aussi important de soigner votre mise en page, en hiérarchisant par des titres, en respectant les paragraphes afin d’aérer le texte et ne pas en faire un bloc compact, illisible. Hiérarchiser permet de rendre votre sujet plus clair et de faire ressortir les grands thèmes de votre article. Ainsi, le lecteur qui cherche une information précise aura plus de facilités à la retrouver grâce au clivage de votre texte en plusieurs parties distinctes.

5/ Préparer un planning des articles

Si votre but principal est d’optimiser le référencement naturel de votre site web, il est très important pour vous de vous montrer régulier dans la publication d’articles.
Quel que soit le rythme que vous avez choisi, il est nécessaire de vous y tenir aussi bien pour fidéliser vos lecteurs que pour donner du crédit à votre site aux yeux des moteurs de recherche. Plus votre site apporte un contenu régulier et pertinent, plus il remontera dans les résultats.

C’est pourquoi il est préférable de préparer à l’avance vos prochains articles. 
Vous pourrez ainsi prendre de l’avance dans la rédaction des articles lorsque vous aurez du temps pour cela et avoir une vision claire des sujets que vous allez aborder.

6/ Partager et analyser les retombées de vos articles

Une fois votre article publié, vous allez le partager à votre réseau, grâce à une newsletter et aux réseaux sociaux.
Vous pouvez également partager votre contenu dans des groupes ou forums en rapport avec votre sujet, si votre article est susceptible de répondre à une problématique posée.

Inutile cependant de publier votre lien partout où vous le pouvez, car cela ne vous apportera pas de visite, ou des visites peu qualifiées si l’endroit où vous partagez votre article n’est pas pertinent par rapport à son contenu.

 

 

En conclusion !

Vous l’avez compris, écrire pour le web est un exercice bien particulier, qui vous demandera un certain investissement et du temps. 

Les résultats ne sont pas immédiats. C’est le propre de ce type de travail. En quelques sortes, vous devez faire vos preuves par votre régularité et l’affinement de vos choix en matière de contenus. 

Autant de bénéfices dont même les plus grandes entreprises ne se passent plus aujourd’hui, conscientes de l’importance d’avoir une place de choix sur le web, devant ses principaux concurrents.