La newsletter

La Newsletter, vous en avez déjà entendu parler, seulement vous ne l’avez encore jamais commencé ! Vous hésitez. Pourtant, c’est un outil efficace pour maintenir le lien entre vos consommateurs et votre entreprise. Facile à mettre en place, c’est un atout de taille afin de fidéliser ses clients ou bien tout simplement de convertir des prospects !

Expert SA vous a concocté un dossier afin de bien préparer votre future newsletter en 5 étapes, et vous donne des pistes pour ne jamais être à court d’idées.

Avant d’entamer la rédaction de sa newsletter, il va falloir déterminer les objectifs à remplir: voulez-vous inciter le destinataire à commander un produit ? Ou voulez-vous l’inciter à venir participer au prochain salon auquel vous serez présent … ?

  • Comment : Mailchimp
  • Qui : BDD qualifiée
  • Quand : début juillet, début aout, début septembre

Rédaction

Une fois que vous avez établi votre stratégie, vous devez soigner votre rédaction. Voici quelques conseils pour rédiger au mieux votre Newsletter.

  • Une accroche percutante : soigner l’objet du mail, sinon il ne sera même pas ouvert (possibilité de personnaliser chaque mail envoyé avec le prénom du destinataire, cela donne plus envie de le lire)
  • Soigner sa première phrase : c’est elle qui va apparaitre en sous-titre dans la boite mail (doit attirer l’attention)
  • Signer sa lettre : le destinataire sera content de voir qui lui parle précisément, il se sentira plus proche de la société
  • Avoir un contenu qui nous ressemble : Expert SA, expertise, l’agence web digitale etc
  • Utilisation de termes rassurants : aujourd’hui, actuel, relation, confiance, solutions, réussite, innovant, qualité, merci à vous, nous vous remercions de votre fidélité, etc.
  • Contenu visuel : il peut être intéressant d’insérer des images voir une vidéo qui pourra rendre la Newsletter plus visuelle, plus ludique.
  • Call-To-Action : la newsletter doit avoir un but précédemment défini dans l’analyse marketing afin qu’à sa lecture, le lecteur fasse une action : s’informer, acheter, visiter etc. Il est donc nécessaire de créer un bouton CTA (Call-To-Action), en un clic il est là ou où veut qu’il soit.
  • Recommandation : rien de tel qu’un lien à la fin de la lettre qui propose au lecteur de la partager à ses amis (CTA : envoyer à un ami)
  • Footer : le pied de page de votre newsletter présente à vos lecteurs toutes les informations complémentaires au sujet de votre message : vos coordonnées, vos réseaux sociaux et, éventuellement, un lien vers les modalités ou conditions d’utilisation.

Ergonomie

Maintenant que vous avez rédigé votre lettre, il va falloir penser à l’aspect général de cette dernière. Comment souhaitez-vous vous différencier afin d’obtenir des retombées positives ?

Vous avez 3 choix possibles pour construire votre Newsletter:

  • Un mail classique, type traitement de texte, vous ne vous différencierez pas de la masse.
  • Coder sa newsletter en HTML et donc pouvoir la manier à votre guise : y organiser vos textes, vos images, et pourquoi pas une vidéo, afin de donner un style à votre newsletter.
  • Utiliser Mailchimp ou un autre service tel que celui-ci (Sarbacanne, Mailpro, Campaign Monitor etc …) vous proposant de configurer vous-même votre newsletter, dans les moindres détails, sans avoir besoin de la coder vous-même.

Graphisme

Afin de proposer une Newsletter qui sorte de l’ordinaire comme vu au point précédent, il serait judicieux de mettre à profit vos talents de créatifs.

Gardez bien en tête qu’il faut rester en cohérence avec la charte graphique de notre entreprise.

En effet, il ne faudrait pas perdre le client, et puisque vous possédez une identité visuelle, autant la conserver !

Diffusion

A qui diffuser sa Newsletter ?
Evidemment, utiliser votre BDD (Base De Données) Si possible, qualifier votre BDD en plusieurs sections :

  • Les clients les plus fidèles, qui dépensent chaque année ou presque depuis plusieurs années
  • Les clients « récents »
  • Les clients qui n’ont pas renouvelé depuis 1 an
  • Les clients qui n’ont pas renouvelé depuis 5 ans
  • Les « futurs » clients (prospects, on a récupéré leurs adresses grâce à leur inscription à notre newsletter, grâce à un salon, grâce à un contact …

Evidemment, d’autres qualifications sont possibles, gardez à l’idée que mieux vous segmenterez votre clientèle et plus facilement vous arrivez à envoyer le message adéquat au plus grand nombre ! Cette qualification de la BDD est utile pour la newsletter, mais pas seulement. Elle permettra d’avoir une meilleure vision de l’entreprise et du potentiel d’activité atteignable grâce à votre portefeuille de clients & de prospects.
Vous pouvez également faire le choix d’utiliser votre présence sur les Réseaux Sociaux pour diffuser au plus grand nombre votre newsletter.

Ne pas oublier un Call To Action en fin de lettre « Envoyer à un ami ! » afin de diffuser cette Newsletter au plus grand nombre : ne pas sous-estimer l’influence du bouche à oreille

Enfin, communiquer sur votre newsletter ! En rappelant son existence dans vos mails, sur vos factures, sur votre site, ou en mettant les anciens exemplaires en ligne sur votre site …

L’analyse des résultats

Analysez les résultats de vos campagnes pour comprendre quels messages ont le mieux fonctionné ou au contraire, ont connu de cuisants échecs.

Vous découvrirez ainsi les exigences de votre audience et optimiserez vos prochaines newsletters avec plus de facilité.

Allez donc jeter un oeil à votre taux d’ouverture, au taux de clic, et au taux de
désabonnement … et prenez les mesures nécessaires pour améliorer sans cesse votre future Newsletter !
Attention, n’oubliez pas

Les obligations légales

Par exemple, permettre à l'internaute de se désabonner

Vous avez l'obligation d'ajouter un lien à votre newsletter, généralement en bas de page, qui permet à l'internaute de se désabonner.

Enfin, nous vous avons préparé des thèmes possibles pour ne jamais être à court d’idées de Newsletter !

  • Des informations originales, drôles ou pratiques qui touchent à votre secteur d’activité, ou Culture G divertissante
  • Des conseils d’experts pour montrer que vous êtes incollables dans votre domaine
  • Organiser un évènement ou une rencontre professionnelle (type salon ou discussion ou autre) : c’est l’occasion de rencontrer vos clients pour de VRAI et de casser la barrière du numérique
  • Demander un feedback sur vos services/produits à vos clients et leur demander quelles sont les améliorations et nouveautés dont ils ont le plus besoin. Cette opportunité de dialogue leur permettra de s’exprimer et vous profiterez de retours d’expérience de qualité.
  • La liste des 10 infos utiles, conseils … Par exemple « Comment bien préparer un rendez-vous », « comment bien préparer son salon », « comment bien recruter son commercial » etc.
  • La voix des clients : témoignages, conseils
  • Nouveautés: savoir donner envie en deux phases. Amorce puis arrivée de la nouveauté afin d’optimiser les ventes dès le lancement.
  • Présenter votre nouvelle identité visuelle
  • Proposition d’une offre à durée limitée ou des offres pour vos clients fidèles
  • Citer une étude récente (en tout genre) qui tend à confirmer que vous êtes en bonne voie (par exemple vous allez développer une nouvelle application : trouver une étude qui dit que les applications professionnelles sont de plus en plus utilisés !)
  • Si une question est posée fréquemment, la partager à tous avec la réponse qui va avec, ça rassurera surement plein d’autres personnes qui se posaient la même question.
  • Les coulisses de l’entreprise : faire découvrir l’entreprise de l’intérieur, rendre le client plus proche, plus intime
  • Envisagez de créer un podcast ou un webinar (séminaire web) qui permettrait à l’un de vos employés ou l’un de vos intervenants de partager son savoir-faire en lien avec nos clients & cibles.
  • Quelles sont les tendances du secteur ? Accompagné d’offres commerciales.

e-max.it: your social media marketing partner
//