La newsletter, comment en tirer profit ?

bulles_de_dialogues_sur_fond_violet

Vous l’avez compris à la suite de la lecture de notre article sur le sujet : utiliser la newsletter pour votre stratégie de communication peut être un excellent moyen de relancer le développement de votre cabinet. Bonne nouvelle, créer votre propre newsletter n’a rien de compliqué ! Découvrons ensemble les quelques étapes qui vous permettent de tirer profits des bénéfices le plus rapidement possible.

 

Posez-vous les bonnes questions  

Avant de vous lancer dans l’élaboration d’une stratégie de communication, il est essentiel de vous poser les bonnes questions.

Quels sont vos objectifs ? Dans quel but souhaitez-vous envoyer vos newsletters ? Fidéliser vos clients ? Convaincre vos prospects ? Elargir votre clientèle ? Définir sa cible est important pour vous permettre d’orienter le contenu de votre newsletter.

Ainsi, questionnez-vous sur ce que vous souhaitez partager. Des informations inédites ? Les liens menant à vos derniers articles de blog ? Les dernières actualités ?

Pour finir, définissez votre support. Envoyer vos newsletters via des messageries classiques telles qu’Outlook ou Gmail peut être véritablement long et complexe. Nous vous conseillons plutôt d’utiliser des plateformes comme MailChimp, MailJet ou Sendinblue (gratuit jusqu’à 9 000 emails par mois). Ces outils permettent de gérer vos listes d’abonnés, de programmer l’envoi de vos newsletters, de simplifier leur création…  

 

Les étapes incontournables de votre newsletter

- Proposez des titres accrocheurs pour appâter vos lecteurs. Plus votre titre est original et percutant, plus vous avez de chances de multiplier les clics ! 

- Ne négligez pas le graphisme ! Proposer une newsletter c’est également offrir un visuel qui accompagne vos textes et mettent en avant vos idées principales.

- Faites attention au responsive design : les lecteurs ouvrent très régulièrement leurs mails depuis leur smartphone, facilitez-leur la lecture !

- Pour ne pas noyer d’informations vos abonnés, privilégiez des contenus courts, clairs, précis et concis.

- Ne passez pas à côté des boutons call-to-actions. Ils incitent vos lecteurs à cliquer, à prendre contact, à s’inscrire ou à demander un devis.

- Vous pouvez également profiter de votre newsletter pour glisser quelques-uns des liens menant à vos derniers articles en date. Cela vous permet de créer du maillage externe, très bon pour votre référencement ; mais surtout de tenir informés vos clients de vos derniers écrits.

- Pour plaire aux lecteurs, vous pouvez ajouter au sein de votre newsletter des rubriques attractives : « le saviez-vous », « le post du mois », certains avis clients…

- Mettez de la cohérence dans vos newsletters : une fois vos rubriques définies et positionnées sur la page, ne modifiez plus votre mise en page. Garder de la cohérence pour vos lecteurs est primordial.

 - Pour envoyer votre newsletter, certains jours sont à éviter : les lundis étant les journées les plus chargées, vos clients ne prennent pas toujours le temps de lire vos newsletters.

 

Esquivez les spams

Pour vous assurer de l’utilité de votre newsletter, il est essentiel de lui faire éviter les spams ! Heureusement, on vous livre quelques astuces pour vous aider ! De cette façon, certains mots sont à proscrire : profit, urgent, cash, promotion spéciale, cliquez ici… tous ces termes ont mauvaise réputation et pourraient conduire vos mails directement dans les spams de vos lecteurs.

Par ailleurs, privilégiez aussi le bon ratio texte / image : nous vous conseillons 60% de texte pour 40% d’image afin de ne pas conduire votre mail directement dans les spams.

Enfin, proposez un lien de désabonnement en bas de votre newsletter pour rester dans la légalité !

 

Observer les retombées 

Une fois votre newsletter envoyée, il est essentiel de faire attention aux retombées. En utilisant les outils tels que MailChimp ou MailJet, il est plus facile pour vous de prendre connaissance de la pertinence et des retours de vos envois. Combien de vos abonnés ont ouvert votre mail ? Combien ont cliqué ? Combien se sont redirigés sur votre site internet ?

 

De cette façon, vous pouvez réorganiser votre action, retravailler vos écrits pour pouvoir les ajuster et améliorer vos performances.

Vous l’aurez compris, la newsletter est un moyen de communication qui mérite d’être exploité. Alors, pourquoi ne pas vous lancer dans l’aventure ?